Le Do It Yourself, faire son eliquide soi-même



QU'EST-CE QUE LE DIY ELIQUIDE ?


Le Do It Yourself ou DIY, consiste à fabriquer son propre eliquide afin de le consommer. Ce mode de consommation alternatif, a l'avantage de permettre au vapoteur, de doser les arômes, de sélectionner sa base ainsi que son taux de nicotine. Au final, il a un eliquide unique qu'il pourra vapoter à sa guise. Le DIY permet de tester de nouveaux goûts inventés par soi-même. En plus, il est simple à faire et très économique.

La simplicité du principe du Do It Yourself
A une base neutre (PG et/ou VG contenant de la nicotine ou non), ajoutez des gouttes d'arômes concentrés. Laissez le tout se reposer pendant 48h afin que l'arôme puisse s'exprimer. Vous pouvez à présent, vapoter.

LES AVANTAGES A FABRIQUER SOI-MÊME SON E-LIQIUDE


Le principal avantage est la maîtrise du coût du eliquide. Selon le dosage, il faut au moins 2 € pour acheter un flacon de 10 ml de eliquide. Or à ce même prix, vous pouvez avoir 100 ml de base et un arôme.
En outre, le DIY permet d'avoir une infinité de combinaison. En effet, en choisissant de façon rigoureuse vos bases et arômes, vous pourrez personnaliser votre eliquide à vapoter à votre guise.
Le DIY permet également de connaître et de maîtriser la composition de vos eliquides. La préparation d'un eliquide est unique selon les saveurs utilisées.
Enfin, préparer soi-même son eliquide, a l'avantage de donner la satisfaction d'avoir soi-même préparé son eliquide.

DE QUOI A-T-ON BESOIN POUR FABRIQUER SOI-MÊME SON ELIQUIDE ?


Pour la préparation de votre propre eliquide, vous aurez besoin :


D'une base
Il s'agit d'un eliquide neutre, sans saveur avec une concentration en nicotine selon vos envies. Le taux de nicotine de cette base peut-être le même que celui du eliquide prêt à l'emploi que vous utilisez habituellement. La base est également prête à l'emploi. La puissance de votre hit, la saveur, le volume et la texture de la vapeur, dépendent énormément de la base choisie.


De boosters de nicotine
Ils permettent d'ajouter de la nicotine au eliquide. Il s'agit tout simplement d'une base neutre avec un taux de nicotine important. Vous allez le diluer dans votre mélange afin qu'il augmente la concentration en nicotine de votre eliquide.


D'arôme(s) concentré(s)
Vous trouverez sur le marché, au moins une centaine d'arômes différents. Ces substances, apporteront à votre eliquide, de la saveur. Sur notre site, vous trouverez 5 catégories d'arômes : classic, menthe, fruité, gourmand et boisson.

D'additif(s) :
L'ajout des additifs à la préparation, est facultatif. Ce sont des exhausteurs de goût de certains arômes. Ils apportent de la rondeur au eliquide obtenu. En plus de sucrer le mélange, ils lui donnent une sensation de fraîcheur.

D'accessoires
Ils servent tout juste à manipuler et à stocker vos différentes préparations. Les accessoires sont : les flacons vierges, les seringues et le matériel de protection. Sur notre site, vous trouverez en vente, un kit d'accessoires.

QUELLE BASE DOIT-ON CHOISIR ?


Pour démarrer la préparation d'un eliquide, il vous faut avant tout, une base prête à l'emploi. La base constituera 80 à 90% de votre eliquide final. La base est en réalité, un eliquide neutre c'est-à-dire sans saveur. Elle peut contenir de la nicotine ou pas. A cet eliquide neutre, vous ajouterez un ou plusieurs arômes concentrés.
Pour préparer un eliquide, on utilise deux composants : le propylène glycol (PG) et la glycérine végétale (VG).

Les 100 %
Le 100 % PG : Elle est la meilleure base conductrice d'arôme. Lorsqu'on l'associe à la nicotine, on a un bon hit. Cependant, bien que cette sensation en gorge soit élevée, le volume de la vapeur produite, est très faible. L'utilisation du 100% PG peut endommager certains atomiseurs et occasionner des fuites parce qu'il est très fluide. Par ailleurs, le propylène glycol cause la déshydratation de l'organisme. Pour cela, il vous faudra boire beaucoup d'eau afin de compenser la sensation d'assèchement.


Le 100% VG : avec cette base, vous obtiendrez beaucoup de vapeur ainsi que de la fumée similaire à celle de la cigarette classique. La vapeur obtenue, est dense et se dissipe lentement dans l'air. Cependant, le 100% VG altère sensiblement les arômes (la saveur sucrée). Il limite également le hit. L'utilisation de la glycérine à cette dose, encrasse rapidement les atomiseurs, à cause de sa relative viscosité. Précisons, que dans la fumée d'une cigarette traditionnelle, on retrouve de l'acroléine. Une substance toxique et potentiellement cancérigène. Lorsqu'on chauffe à plus de 150 °C, de la glycérine pure, on obtient également la même substance.

Afin de profiter des avantages de ces deux bases, vous pouvez réaliser vos propres eliquides en les mélangeant. A cet effet, utilisez le calculateur de base. Vous pouvez également télécharger gratuitement le logiciel liquidvap.
Nous vous conseillons, surtout si vous êtes un vapoteur débutant, d'acheter directement des mélanges prêts à l'emploi. Et le choix de votre eliquid dépend amplement de votre expérience de vapotage.

Les mélanges prêts à l'emploi
Le 80 PG/20 VG : En France, c'est le mélange le plus consommé. En effet, il a été démocratisé par une marque française d'Eliquide. En principe, il s'agit de compenser le manque de vapeur ainsi que le caractère déshydratant du propylène glycol, par un peu de glycérine végétale.

Le 50 PG/50 VG : A notre avis, il s'agit de la meilleure composition. En effet, ce mélange donne le meilleur des deux produits. Vous obtiendrez une bonne conduction des arômes, un hit convenable, de la vapeur voluptueuse. La légère viscosité obtenue, évite l'encrassement de votre matériel (atomiseur).

QUEL TAUX DE NICOTINE FAUT-IL CHOISIR ?


Votre dépendance à la nicotine en tant que fumeur, détermine le taux de nicotine à choisir pour votre eliquide. Les tabacologues utilisent de nombreux types de tests de dépistage, pour déterminer la dépendance d'un fumeur, à la nicotine. Visitez Test-addicto.fr, pour voir ces différents types de tests.

Ceci est uniquement à titre d'indication :
Si votre dépendance à la nicotine, est très élevée nous vous recommandons de choisir des eliquides à 18mg/ml de nicotine. Choisissez ensuite un kit puissant à voltage variable. Ces choix vous permettront d'accroître à souhait, la quantité de vapeur ainsi que la puissance du hit en gorge. 
Si vous avez une dépendance moyenne à la nicotine, un eliquide dosé à 12mg/ml de nicotine est un excellent choix.
Si votre dépendance à la nicotine est faible, choisissez un eliquide dosé à 3 mg ou 6 mg de nicotine.
Choisissez un eliquide sans nicotine si vous n'avez aucune dépendance à la nicotine. C'est un choix tout à fait logique. Puisque la puissance du hit sera faible du fait de l'absence de nicotine, privilégiez des saveurs fortes notamment des mélanges menthe tabac ou la menthe glaciale.
Pour les non-fumeurs, il est primordial d'éviter les eliquides nicotinés. En effet, le fumeur régulier, a un nombre élevé de récepteurs nicotiniques. Ces récepteurs limitent les effets de la nicotine. Par contre, un non-fumeur présente un risque réel de dépendance et de surdosage.

POURQUOI FAUT-IL UTILISER DES BOOSTERS DE NICOTINE ?


L'Europe a voté le 3 avril 2014, la Directive sur les Produits du Tabac. Cette loi assimile la e-cigarette et les eliquides, aux produits dérivés du tabac. La directive interdit depuis le 1er janvier 2017, la commercialisation de tout produit nicotiné à plus de 20mg/ml. Les boosters de nicotine sont des solutions alternatives. En effet, elles offrent de la nicotine diluée dans une base. Ces produits sont conformes à la loi puisque leur concentration en nicotine, ne dépasse pas les 20mg/ml.

UN BOOSTER NICOTINE EST COMPOSE DE QUOI ?


Le booster de nicotine est une base neutre classique contenant de la nicotine. Pour une contenance de 10 ml, cette base contient 200 mg de nicotine.
Sa composition est la suivante : de la nicotine de qualité USP/PE (U.S. Pharmacopeia/Pharmacopée Européenne), du propylène glycol (PG) et de la glycérine végétale (VG).
A l'instar de toutes les bases, on trouve des boosters de nicotine avec plusieurs proportions PG/VG. En effet, vous trouverez du 30/70, du 50/50 et bien d'autres.

POURQUOI POUR UN BOOSTER NICOTINE, EXISTE-IL DE NOMBREUX RATIOS DE PG/VG ?


Afin de respecter le ratio de la base sans nicotine, les boosters de nicotine sont susceptibles d'avoir de nombreuses proportions de PG/VG. En effet, pour obtenir par exemple un eliquide d'un PG/Vg de 50/50, il faut un booster en 50/50 de PG/VG. De ce fait, on obtient une préparation homogène.
Vous avez également la possibilité associer un booster et une base neutre présentant tous les deux, des proportions de PG/VG différentes. Toutefois, vous devez savoir que plus vous utilisez de boosters de nicotine, moins le mélange final sera homogène.

COMMENT PRODUIRE UNE BASE NICOTINÉE À PARTIR D'UNE BASE 0 MG ET D'UN BOOSTER DE NICOTINE ?


Au moyen de notre calculateur, vous pouvez réaliser facilement votre mélange avec votre base en 0 mg et votre booster nicotine. 
Versez en premier lieu dans votre flacon, le volume de booster nicotine qui correspond au volume final que vous désirez obtenir. A cela, ajoutez de la base sans nicotine. Enfin, rebouchez le flacon et secouez énergiquement la préparation afin qu'elle s'homogénéise.

QUELS SONT LES ACCESSOIRES NECESSAIRES POUR LA PREPARATION DU ELIQUIDE PAR DIY ?


Pour une préparation précise même en DIY, il vous faudra nécessairement des béchers, des éprouvettes et éventuellement des flacons twists pour les petites quantités. Tous ces matériels doivent être gradués. Pour le transvasement précis des ingrédients, il vous faudra également des seringues graduées.
Pour le stockage de vos eliquides, vous aurez également besoin de flacons Unicorn, des flacons PET et des flacons pipettes. Enfin, pour votre protection, prévoyez des gants en latex ou en vinyle. Ayez également des lunettes de protection au cas où vous manipuleriez de grosses quantités de base.

QUEL CHOIX D'ARÔMES FAUT-IL FAIRE ?


Le choix des arômes dépend de chaque vapoteur. L'arôme que vous aimez n'est pas forcément le préféré d'un autre vapoteur. Il ne tient qu'à vous de découvrir l'arôme qui vous conviendra. A ce sujet, il n'y a pas de règle. Laissez-vous guider par vos envies et préférences. N'hésitez pas à effectuer une variation entre les préparations. Pour vous aider à trouver l'arôme qui vous conviendra, il y a plus d'une centaine d'arômes sur le marché. Vous ne manquerez pas de trouver la saveur qui vous conviendra, qu'il s'agisse d'une saveur bonbon, menthe, tabac, pêche ou fraise ou autres.
Il existe 4 familles d'arômes :
Arômes Tabac Arômes Menthe Arômes Gourmand Arômes Boisson
Pour bien commencer, choisissez un seul arôme par préparation. Pour dosage des arômes, il existe deux manières de procéder :
Nombre de gouttes: il diffère en fonction des arômes et des marques. En % et donc en millilitre: dans un eliquide, il faut compter en moyenne, 10% d'arômes.
Su chaque fiche produit d'arôme, vous trouverez le nombre de goutte à associer à 10 ml de base. Précisons qu'à 30 gouttes, correspond 1 ml d'arôme. Par conséquent, pour 100 ml de base, il faudra 10 ml d'arôme. Ce qui équivaut à 10% d'arôme dans la base soit 30 gouttes pour 10 ml de base.
Vous trouverez sur notre site, des exemples de recettes. Vous pouvez également partager ici, les vôtres.

QUELS ADDITIFS FAUT-IL CHOISIR ?


L'association des additifs à la préparation, est facultative. Les additifs sont des exhausteurs de goût de certains arômes. Ils arrondissent le eliquide obtenu, le sucrent ou lui donnent une sensation de fraîcheur.
Nous vous conseillons de demeurer dans les proportions de 1 à 3% de votre préparation liquide de base + arôme concentrés (un ou plusieurs). Le fait est que généralement, les arômes sont très puissants.
Comme additifs, en voici quelques exemples :
Acide Malique (SOUR)
Il occasionne une sensation légèrement acidulée. Comme additif, il apporte une sensation de vapeur piquante. Pour accentuer les saveurs bonbons et boissons, l'acide malique est souvent utilisé. Il est également facile à associer aux arômes fruités. 
Methyl Lactate (KOOLADA)
Cet additif induit une intense sensation de fraîcheur similaire à celle du menthol. Il est un additif neutre et sans saveur. Sans avoir le goût de menthe, il provoque une intense sensation de fraîcheur. En fonction de vos goûts, nous vous conseillons d'utiliser le Methyl Lactate de façon modérée.
Sweetener
Couramment utilisé, le Sweetener est un édulcorant. Cet additif accentue les sensations sucrées d'une recette. Par conséquent, la sensation d'amertume de certains arômes ainsi que de la nicotine, est neutralisée. Pour le dosage, on conseille 1 goutte pour 1 à 2 ml de base, selon le Laboratoire Français Industriel.
Vanilline
Exhausteur de goût, la vanilline accentue les saveurs et aide à équilibrer les mélanges d'arômes sans altérer leurs natures. La plupart du temps, on l'utilise avec 2 à 6 gouttes par ml. A forte dose, la vanilline provoque un goût amer. Dès lors, nous vous conseillons de ne pas en abuser. La vanilline se marie parfaitement avec les recettes Classics, fruitées, boissons et gourmandes.
Bitter Wizard
Egalement un exhausteur de goût, le Bitter Wizard aide à réduire le goût naturellement sucré des bases surtout de celui de la glycérine végétal. Le Bitter Wizard est généralement associé aux arômes Classics.
Acetyl Pyrazine

Particulièrement très concentré, l'additif Acetyl Pyrazine se dose de 1 à 2 gouttes pour 10 ml. Il donne aux préparations Do It Yourself, un effet ''gourmand'' du genre fumé. Cet additif est la plupart du temps, sollicité pour les recettes gourmandes biscuitées, Classics gourmands ou caramels.

QUELLE PROPORTION BASE/ARÔME/ADDITIF FAUT-IL CHOISIR ?


Votre préparation sera constituée de 80 à 90% de base. Quant à l'arôme, sa proportion sera entre 5 et 20%. Cette proportion varie en fonction de la force des arômes utilisés. La plupart des additifs et mêmes les plus puissants, ne parviennent pas à plus de 1 à 3%.

PENDANT COMBIEN DE TEMPS FAUT-IL ATTENDRE ?


La phase de maturation ou phase d'épanouissement est très cruciale pour la préparation. C'est en fait, la durée nécessaire pendant laquelle, votre préparation d'e liquide parvient à son pic de développement aromatique. La puissance de l'arôme utilisé, détermine la durée de cette phase de maturation.
En vue de mieux diffuser l'arôme, il est conseillé de bien secouer le flacon de préparation chaque jour. 
Précisons que de façon générale, l'ajout d'arôme ne nécessite pas de temps d'épanouissement. Par ailleurs, le taux de glycérine détermine la durée de cette phase. En effet, plus ce taux est élevé, plus la durée de développement est longue.
Voici des temps de maturation généralement notés en fonction des familles d'arômes.
Préparations fruitées contenant un seul arôme : entre 0 et 5 jours Préparation fruitées complexes (plusieurs arômes) : entre 3 et 7 jours Préparations à la Menthe, Anis, Café, Vanille : entre 7 et 15 jours Préparations gourmandes : entre 15 et 20 jours Préparations Classics : au moins 15 jours
Précisons que toutes ces durées sont des estimations. En effet, le temps du steep dépend également de la complexité de la recette ainsi que de la saveur désirée.

QUELLES PRÉCAUTIONS FAUT-IL PRENDRE ?


Même diluée, la nicotine demeure une substance dangereuse. Il est donc vivement conseillé de la manipuler avec beaucoup de précaution :
Pour cela, lors de la manipulation de bases contenant de la nicotine, portez des gants ainsi que des lunettes de protection.
Disposez les flacons de nicotine, à l'abri de la lumière et dans un endroit auquel vous êtes le seul à pouvoir accéder.
N'utilisez jamais les arômes seuls. Vous devez toujours les ajouter en faible quantité dans une base avant de les utiliser.