Qu'est-ce qu'un clearomiseur ?


Si vous êtes vapoteur, vous avez sûrement déjà entendu parler du clearomiseur. Il s'agit d'un élément essentiel d'une cigarette électronique moderne. Tout comme un atomiseur classique, il sert à stocker et transformer l'e-liquide en vapeur. Le clearomiseur présente néanmoins quelques traits spécifiques que nous allons vous expliquer en détails dans les paragraphes qui suivent.

L'origine du mot « clearomiseur »
Si l'e-cigarette existe depuis un bon bout de temps, le terme « clearomiseur » est quant à lui assez récent. En fait, il désigne un nouveau type d'atomiseur : celui équipé d'un réservoir en verre transparent. Bien qu'insoupçonnée, l'origine de ce néologisme est assez simple. Il résulte de la contraction des mots « clear » et « atomiseur ». « Clear » pouvant être traduit par « transparent » en français, clearomiseur signifie donc tout simplement atomiseur avec réservoir transparent.

Petit retour sur l'histoire du clearomiseur
C'ést en 2012 que le premier clearomiseur a été rendu célèbre avec le lancement du CE4 Stardust par Joyetech. Le modèle a séduit bon nombre de vapoteurs. Mais son succès ne fut que de courte durée. En effet, certains défauts liés aux fuites et à la qualité du produit l'ont rapidement mis aux oubliettes. Des défauts que les Nautilus et Nautilus Mini d'Aspire ont toutefois réussi à corriger en fin 2013.
Cela étant dit, c'est en 2015, avec le lancement de la série Subtank de Kanger, que l'histoire des clearomiseurs tels qu'on les connait aujourd'hui a réellement commencé. C'est à cette époque que la vape en sub ohm est devenue populaire.
Aujourd'hui, les clearomiseurs sont plus modernes et plus évolués. Outre le design, l'utilisation a été simplifiée. Le réservoir devient plus simple à remplir et les produits sont moins enclins aux fuites.

Le fonctionnement d'un clearomiseur
Pour comprendre le fonctionnement d'un clearomiseur, il convient de connaître au préalable ses composants. Il y en a 4 en tout :
Le réservoir: il est conçu en verre transparent et stocke l'e-liquide. La résistance: c'est l'élément qui se charge de chauffer l'e-liquide et de le transformer en vapeur. Vissée à l'intérieur du clearomiseur, la résistance est amovible et prête à l'emploi. L'embout: appelé également drip tip, il s'agit de la partie que l'on met en bouche pour inhaler la vapeur. La mèche: elle absorbe l'e-liquide qui va être chauffée par la résistance.
Ces quatre pièces jouent un rôle essentiel dans le fonctionnement du clearomiseur, et donc de la cigarette électronique. Une fois le réservoir rempli d'e-liquide, la mèche l'absorbe et l'achemine jusqu'à la résistance. Celle-ci va ensuite chauffer l'e-liquide une fois la batterie activée. Le chauffage va transformer le liquide en vapeur et le vapoteur pourra l'inhaler grâce au drip tip.
Il est bon de savoir que le réservoir des clearomiseurs actuels peut contenir 1 à 5 millilitres d'e-liquide, une capacité qui correspond à la consommation moyenne d'un vapoteur qui peut aller de 3 à 4 millilitres par jour. Cependant, cette consommation moyenne est aussi tributaire de la consommation en e-liquide des clearomiseurs. Les modèles actuels consomment plus à cause des faibles valeurs de résistivité des résistances et des mèches améliorées. Un constat qui peut impacter la fréquence de remplissage du clearomiseur.
Par ailleurs, les clearomiseurs modernes bénéficient également de ce qu'on appelle système ouvert. Autrement dit, ils peuvent interagir avec d'autres produits pour lesquels ils ne sont pas conçus. Ainsi, des clearomiseurs peuvent être compatibles avec des box Mod, des tube Mod, des eGo…

Utilisation du clearomiseur


Les clearomiseurs modernes sont très simples à utiliser, même pour un vapoteur débutant. Tout ce qu'il faut faire, c'est de remplir correctement le réservoir. Voici comment vous pouvez procéder étape par étape :
Etape 1: dévisser le drip tip puis ouvrir le réservoir d'e-liquide. Etape 2: remplir le réservoir d'e-liquide tout en contrôlant le niveau pour ne pas en verser trop. Etape 3: reboucher le réservoir et revisser le drip tip. Etape 4: fixer le clearomiseur sur la batterie et patienter quelques instants le temps que l'e-liquide se stabilise.
A noter que le remplissage du clearomiseur peut se faire par le haut ou par le bas selon la conception de l'appareil. Aussi, certains modèles ne nécessitent aucun dévissage de l'embout pour pouvoir remplir le réservoir. Mais quel que soit le modèle, il est crucial de ne pas verser de l'e-liquide dans le tube central. L'atomiseur peut se trouver noyé, ce qui nuirait à la qualité et au goût de la vapeur. Tâchez également d'hydrater correctement la mèche pour éviter le malencontreux phénomène du dry hit ou bouffée sèche.
Enfin, notez bien que la qualité du clearomiseur impacte énormément la sensation du vapotage offerte par votre cigarette électronique. Une bonne raison pour bien réfléchir avant de le choisir et pendant votre consommation, bien l'entretenir.